Archives de catégorie : Python

Viviane PONS : « Le notebook Jupyter : un outil pour l’enseignement » (30/04/2020)

Oratrice

Viviane PONS (Université Paris-Sud, GALaC)

Titre

« Le notebook Jupyter : un outil pour l’enseignement »

Informations

Jeudi 30 avril 2020, 14h-16h (séance annulée pour cause de pandémie)

Salle 15-16/101 de l’IRILL (rotonde 15, 1er étage)
4 place Jussieu, 75005 Paris
métro Jussieu (lignes 7 et 10)

Laurent BLOCH : « Enseigner la programmation : Scheme ou Python ? » (30/01/2020)

Orateur

Laurent Bloch (CNAM)

Titre

« Enseigner la programmation : Scheme ou Python ? »

Résumé

Si pour enseigner la programmation il convient d’être agnostique en matière de langage, ce n’est pas pour cela qu’il faut renoncer à en choisir un qui soit bien adapté : niveau d’abstraction ni trop élevé ni trop bas, encouragement des bonnes pratiques reconnues, facilité d’apprentissage. Et sur ces points le style de la programmation fonctionnelle semble présenter des avantages décisifs. Des exemples seront exhibés.

Informations

Jeudi 30 janvier 2020, 14h-16h

Salle 15-16/101 du LIP6 (rotonde 15, 1er étage)

4 place Jussieu, 75005 Paris
métro Jussieu (lignes 7 et 10)

Documents

Jean-François Perrot : « Un objet pédagogique : la verticale multilingue » (20/04/2017)

Orateur

Jean-François Perrot (LIP6)

Titre

Un objet pédagogique : la verticale multilingue

Vidéo

 

Résumé

Il s’agit de traiter un même programme en plusieurs langages de niveaux différents (du genre Python, C, assembleur MIPS), en prêtant attention aux changements de perspective induits par ces transitions.

On présentera une réalisation de cette idée pour le programme du calcul itératif de la suite de Fibonacci sans limitation de la taille du résultat, en Python, C et MIPS. (Évidemment, le point essentiel est l’exigence de valeurs illimitées, rendue « naturelle » par Python.)

Outre l’augmentation spectaculaire de la taille du code, on voit apparaître des problèmes imprévus de divers ordres, comme une particularité de l’addition fib(n-1)+fib(n), ou du nombre de zéros qui apparaissent au début d’un quotient. Loin d’être un simple exercice de réécriture, l’expérience devient un projet logiciel complet, avec plusieurs tours de spirale, où Python joue un rôle précieux de boîte à outils pour la modélisation, où l’écriture en C a sa propre problématique, et où la réalisation en assembleur MIPS exige une démarche d’une rigueur de fer.

On discutera des vertus pédagogiques attendues de ce dispositif.

Informations

20 avril 2017, 14h-15h30.

LIP6, salle 24-25/405.

Documents