Archives de catégorie : Saison 2019-2020

Valeria GIARDINO : « Diagrammes et autres outils cognitifs : quelle place dans la pratique mathématique ? » (14/05/2020)

Oratrice

Valeria GIARDINO (CNRS, Institut Jean-Nicod, ENS Paris)

Titre

« Diagrammes et autres outils cognitifs : quelle place dans la pratique mathématique ? »

Informations

Jeudi 14 mai 2020, 14h-16h (séance annulée pour cause de pandémie)

Salle 15-16/101 de l’IRILL (rotonde 15, 1er étage)
4 place Jussieu, 75005 Paris
métro Jussieu (lignes 7 et 10)

Viviane PONS : « Le notebook Jupyter : un outil pour l’enseignement » (30/04/2020)

Oratrice

Viviane PONS (Université Paris-Sud, GALaC)

Titre

« Le notebook Jupyter : un outil pour l’enseignement »

Informations

Jeudi 30 avril 2020, 14h-16h (séance annulée pour cause de pandémie)

Salle 15-16/101 de l’IRILL (rotonde 15, 1er étage)
4 place Jussieu, 75005 Paris
métro Jussieu (lignes 7 et 10)

Roberto DI COSMO : « Towards software as a first class citizen in the scholarly world » (12/03/2020)

Orateur

Roberto DI COSMO (INRIA, PPS, Université Paris-Diderot)

Titre

« Towards software as a first class citizen in the scholarly world »

Résumé

Software is a fundamental pillar of modern scientific research, across all fields and disciplines. However, there is a general lack of adequate means to archive, reference and cite software. In this talk, we will survey the main issues that make this task difficult, ranging from the specificity of the persistent identifiers needed for reproducibility to the complexity of determining software authorship and authority, especially for long running projects, which are needed for proper software attribution and credit. We report on recent contributions to the ongoing efforts to develop proper processes, guidelines and recommendations for software reference and software citation, building upon the internal experience of Inria and the emerging Software Heritage infrastructure.

Informations

Jeudi 12 mars 2020, 14h-16h

Salle 15-16/101 de l’IRILL (rotonde 15, 1er étage)
4 place Jussieu, 75005 Paris
métro Jussieu (lignes 7 et 10)

Michèle SORIA (04/03/2020), « Combinatoire Analytique : énumération, statistiques et génération aléatoire »

Oratrice

Michèle SORIA (Sorbonne Université, LIP6)

Titre

« Combinatoire Analytique : énumération, statistiques et génération aléatoire »

Résumé

La Combinatoire Analytique, développée par Philippe Flajolet et son école à partir des années 1980, est une théorie dont l’objectif est de quantifier les propriétés de structures discrètes variées, telles que mots, permutations, arbres, graphes… L’approche est celle d’un calcul sur les structures, fondé sur les propriétés algébriques et analytiques des séries génératrices de dénombrement.

On étudie des structures qui peuvent être spécifiées récursivement en fonction d’opérations combinatoires telles que Union, Produit, Séquence, Ensemble, Cycle. La phrase-clé de la Combinatoire  Analytique est « If you can specify, you can analyse » : à partir des spécifications, on développe une chaîne de traitement systématique, voire automatique, qui donne les lois asymptotiques générales gouvernant les séquences de dénombrement et le comportement des paramètres.

La première étape consiste à transcrire les spécifications en termes d’opérations algébriques sur les séries génératrices de  dénombrement des structures. Dans l’étape suivante, les séries génératrices sont interprétées comme des fonctions analytiques, dont les singularités sont déterminantes pour les estimations asymptotiques. Cette vision par l’analyse complexe permet d’étudier les propriétés statistiques des structures de grande taille, et de montrer des phénomène d’universalité : de nombreuses propriétés des structures combinatoires dépendent de traits globaux de leur définition, et non de détails.

Cet exposé présente un panorama de résultats de Combinatoire Analytique, ainsi que quelques algorithmes efficaces pour l’énumération et la génération aléatoire. Il est illustré de nombreux exemples et accompagné de traitements automatiques avec les  modules COMBSTRUCT et GFUN de MAPLE.

Informations

Mercredi 4 mars 2020, 14h-16h

Salle 24-25/405 du LIP6 (rotonde 25, 4e étage)
4 place Jussieu, 75005 Paris
métro Jussieu (lignes 7 et 10)

 

Laurent BLOCH : « Enseigner la programmation : Scheme ou Python ? » (30/01/2020)

Orateur

Laurent Bloch (CNAM)

Titre

« Enseigner la programmation : Scheme ou Python ? »

Résumé

Si pour enseigner la programmation il convient d’être agnostique en matière de langage, ce n’est pas pour cela qu’il faut renoncer à en choisir un qui soit bien adapté : niveau d’abstraction ni trop élevé ni trop bas, encouragement des bonnes pratiques reconnues, facilité d’apprentissage. Et sur ces points le style de la programmation fonctionnelle semble présenter des avantages décisifs. Des exemples seront exhibés.

Informations

Jeudi 30 janvier 2020, 14h-16h

Salle 15-16/101 du LIP6 (rotonde 15, 1er étage)

4 place Jussieu, 75005 Paris
métro Jussieu (lignes 7 et 10)

Documents

Agathe Keller (CNRS, Université Paris-Diderot) : « Des textes d’algorithmes concis, quelques exemples tirés de sūtras d’Āryabhaṭa (né en 476) et de son commentaire par Bhāskara (629) » (04/06/2020)

Oratrice

Agathe KELLER (CNRS, SPHERE, Université Paris-Diderot)

Titre

« Des textes d’algorithmes concis, quelques exemples tirés de sūtras d’Āryabhaṭa (né en 476) et de son commentaire par Bhāskara (629) »

Résumé

Les traités mathématiques sanskrits, suivant le style des textes de cette culture savante, sont rédigés en vers concis et concernent le plus souvent des procédures. Cette présentation se propose d’observer le lien entre le texte et l’algorithme reconstruit qu’il s’agit d’exécuter, afin d’y mettre en lumière comment s’effectue l’expression concise des étapes de l’exécution. En s’appuyant sur un texte canonique, l’Āryabhaṭīya (499), et le commentaire de Bhāskara pour décoder le sens des vers, nous observerons des manières de dire des procédures d’extraction de racine carrée, de calculer différents éléments d’une suite arithmétique ou de résoudre un certain type d’équation indéterminée. L’analyse pourra s’élargir à l’expression verbale de table numériques de sinus. Il s’agira donc d’observer les modes de compression d’un texte d’algorithme ou d’un ensemble de données numériques.

Informations pratiques

Jeudi 4 juin 2020, 14h-16h (séance annulée pour cause de pandémie)

Salle 15-16/101 de l’IRILL (rotonde 15, 1er étage)
4 place Jussieu, 75005 Paris
métro Jussieu (lignes 7 et 10)